LoadingRoger Excoffon - nůn - design et arts graphiques
Loading
Publié le

Roger Excoffon

de 1910 à 1983 - Europe

Roger Excoffon est un graphiste et typographe français dont la notoriété n’est pas attachée au nom, quasi inconnu du grand public, mais bien à l’oeuvre omniprésente dans le paysage graphique français des années 1950 à 1980 et dont l’empreinte est toujours persistante.

GALERIE

EN UNE PHRASE

Il faut savoir s’arrêter pour écouter une note de musique, un chant d’oiseau, détailler une fleur. Oisiveté, peut-être, mais indispensable pour arriver à l’état de grâce, déclic de la Créativité. 

 

DATES CLÉS

1910

Naissance à Marseille

1930

Rate son concours d’entrée aux Beaux-Arts et aux Arts Décoratifs

1945 – 1971

Création de différents caractères pour la fonderie « Olive » de Marseille

1945

Création du caractère « Chambord »

1947

Installe son atelier de graphisme à Paris

1952

Création du caractère « Vendôme »

1959

Arrête le dessin de caractère

1959 – 1980

Travaille sur de nombreuses campagnes publicitaires parmi lesquelles : Air France, Reynolds, la SNCF, la Caisse d’Épargne, Larousse…

1960

Maximilien Vox publie le premier portrait de Roger Excoffon dans la revue « caractère de noël »

1968

Travaille sur l’identité des Jeux Olympiques de Grenoble

1983

Meurt à Paris

 

FORMATION

Plusieurs académies libres de peintures à Paris.

 

STYLE ET INFLUENCES

Influencé comme beaucoup de graphistes de son époque par Cassandre, Roger Excoffon trouve également des influences chez Loupot et Jean Carlu pour la peinture et le graphisme, Charles Peignot pour la typographie et Mathieu, Soulage ou encore Hartung pour la calligraphie. Excoffon a une grande attirance pour le geste, nerveux et vif du calligraphe. Cela se retrouve d’ailleurs dans son oeuvre, empreinte de vitesse et d’énergie dans le trait de ses peintures, illustrations et autres caractères.

Il a également été très influencé dans son travail de dessinateur de caractère par l’ouvrage « Physiologie de la lecture et de l’écriture » de Louis-Émile Javal. On peut remarquer la présence très récurrente des polices de caractère qu’il a conçues sur les enseignes et autres devantures de magasins. Extrêmement répandus dans les années 60 à 80, les caractères « Mistral » et « Banco » s’offrent encore en quelques lieux comme des vestiges de ce qui fût une grande période de renouvellement typographique français. Le site « I love banco » recense quelques exemples contemporains d’usage de Banco dans différents domaines : http://ilovebanco.blogspot.fr/

On peut aussi mentionner le caractère « Chambord », beaucoup utilisé en typographie plomb dans les années 1960 à 1980.

 

IDENTITÉ GRAPHIQUE

  • Geste calligraphique ;
  • Peinture ;
  • Aérographe et dégradé de couleur ;
  • Nervosité et énergie du trait ;
  • Couleurs saturées et lumineuses ;
  • Trames et jeux optiques ;
  • Usage de formes géométriques simples, tendants vers la typographie.

 

MÉDIAS

Conférence Sandra Chamaret & Julien Gineste – Roger Excoffon & la fonderie Olive

Conférence Sandra Chamaret & Julien Gineste – Roger Excoffon & la fonderie Olive from ÉSA Pyrénées — Pau Tarbes on Vimeo.

Vous aimez nos contenus pédagogiques gratuits ?

boutique artisanale d\arts graphiques

Soutenez-nous en visitant notre espace de vente d'objets papiers artisanaux, conçus et réalisés en impression typographique à Strasbourg.

Découvrir les créations artisanales de nùn