Loading Charlotte Perriand - nůn — design & arts graphiques
Loading
Posted on

Charlotte Perriand

De 1903 à 1999 - France

Charlotte Perriand est une designer, architecte et photographe Française, avant-gardiste et anti-conformiste, des années 1940. Elle fait partie du mouvement des arts décoratifs et industriels modernes lors de la crise économique issue du krach boursier de 1929, la montée des extrémismes, des guerres et des tensions internationales, et finalement le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

En une phrase

« L’important ce n’est pas l’objet mais l’homme » 

Galerie

Dates clés

1903

Naissance le 24 octobre à Paris 

1920

Elle rentre à l’Union Centrale des arts décoratifs

1925

Elle en sort diplômée et elle expose à l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes 

1926

Elle présente « un coin de salon » au salon des artistes décorateurs, elle se marie avec Percy Scholefied la même année et ils emménagent ensemble dans un ancien atelier face à l’Eglise Saint-Sulpice. 

1927

Elle présente son bar sous le toit au Salon d’automne qui va l’a faire connaitre dans le milieu et se faire remarquer par Le Corbusier et Pierre Jeanneret 

1927-1937

Collaboration avec Pierre Jeanneret et Le Corbusier, qui lui confie la responsabilité de « l’équipement de l’habitation » 

1928

Elle expose « Salle à manger 1928 » au salon des artistes décorateurs 

1929-1930

Elle dessine un studio-bar pour l’hôtel particulier de Jean et Joel Martel 

1929

Elle devient membre fondateur de l’UAM (Union des Artistes Modernes) 

1931-1933

Elle participe avec l’agence de Le Corbusier à l’équipement de la Cité-refuge de l’Armée du salut et du Pavillon suisse de la cité universitaire, à Paris

1935

Elle présente la Maison du jeune Homme à l’exposition universelle de 1935 à Bruxelles avec Le Corbusier, Pierre Jeanneret, Louis Sognot et René Herbst

1940-1942

Elle part précipitamment au Japon en prenant un Paquebot à Marseille, avant que les Allemands envahissent la France 

1941

Elle donne au Japon une série de conférences sur les arts décoratifs et visite des ateliers de création et des écoles. Et elle organise aussi une exposition « Sélection-Tradition-Création » qui a lieu de mars à mai 1941 au magasin Takashimaya de Tokyo et d’Osaka.

1942

Elle est sous liberté surveillée au Japon alors que celui-ci rentre en guerre, puis elle quitte le Japon pour l’Indochine puis retourne à Tokyo

1946

En février elle est rapatriée en France 

1955

Elle effectue un deuxième voyage au Japon 

1955-1960

Elle assure avec Jean prouvé la direction artistique de la Galerie steph Simon à Paris, dans le même temps un collabore avec Serge Mouille 

1967-1986

Conception de la station d’altitude des Arcs en Savoie, à la fois en Architecture et dans l’aménagement intérieur 

1982

Elle fonde avec Jean prouvé l’école nationale supérieure de création industrielle 

1993

Elle crée l’espace Thé de l’Unesco, inspiré par les pavillons de thé japonais.

1999

Mort le 27 octobre à Paris 

Formation

L’Union centrale des arts décoratifs de Paris

Contexte

Historique

  • Première guerre mondiale (1914-1918)
  • Deuxième guerre mondiale (1939-1945) 
  • Les allemands envahissent la France en 1940
  • Guerre froide (1947-1991)
  • Explosion des deux bombes atomiques sur le Japon 
  • Crise économique 

Styles & Influences

Charlotte Perriand a été grandement influencée par ses nombreux associés dont Le Corbusier et Pierre Jeanneret grâce à eux, elle a pu atteindre un grade supérieur à celui des femmes de cette époque, elle devient même une des rares femmes architecte reconnue. Elle deviendra la première et la plus célèbre des designers françaises. Le travail de Perriand sera fortement influencé par l’école allemande du Bauhaus, notamment avec l’Industrie qui prônera. Elle travaillera beaucoup en collaboration notamment avec René Herbst et Louis Sognot pour « La Maison du jeune homme », qui sera reconstitué à la fondation Louis Vuitton, le temps d’une exposition, 20 ans après sa mort.

Et bien sûr, une des influences majeures de Charlotte Perriand, le Japon.

À Tokyo, Charlotte Perriand découvre une philosophie, un esthétisme, et un art de vivre qui lui correspondent particulièrement. La vie sur tatami, le minimalisme du mobilier et les savoir-faire de l’archipel lui inspirent l’année suivante une exposition intitulée Contribution à l’équipement intérieur de l’habitation au Japon : “Sélection-Tradition-Création”. Pour l’occasion, Charlotte Perriand décide de réinterpréter ses meubles emblématiques à travers le prisme nippon. Elle réinterprète sa Chaise longue en acier chromé dans un bambou flexible et confortable.

Style Graphique

  • Photo
  • Design 
  • Architecture intérieur et extérieur 
  • Machinisme

Pour continuer la découverte

https://www.fondationlouisvuitton.fr/en/events/charlotte-perriand-inventing-a-new-world

Vous aimez nos contenus pédagogiques gratuits ?

boutique artisanale d\arts graphiques

Soutenez-nous en visitant notre espace de vente d'objets papiers artisanaux, conçus et réalisés en impression typographique à Strasbourg.

Découvrir les créations artisanales de nùn